10 février 2018

voyage en ski de rando en Iran et Immersion dans la culture perse

Les conditions de neige en Iran cette année sont trés pauvre à la différence des alpes. Il faut un peu de follie pour prendre l'avion avec les skis pour l'Iran, le massif prévu, les Alborz, est encore plus sec, nous nous dirigeons donc vers les Zagros, ou la sous couche "serait" plus présente. Comble du sort, notre vol pour Teheran n'est pas possible à cause de la neige récemment tombé sur la capital et son aéroport. Finalement nous atterrirons à Ispahan, berceau de la civilisation perse.

Sur la route des montagne il est encore difficile de savoir ou nous allons bien pouvoir skier, puis finalement certaines faces nord apparaissent blanche et nous laisse entrevoir quelques possibilités de virages...

La première randonnée est une révélation, la neige est exceptionnelle, froide et poudreuse même si il faut prendre des pincettes et skier au fond des combes à l'ombre pour ne pas toucher les cailloux... Nous sommes rassurés! nous arrivons au bon moment juste après une chute de neige et la météo annoncé est parfaite.
Nous allons profités de ces conditions autour de chelgerd pendant 7 jours : parfois nous prenons la route une heure pour changer de montagne, parfois nous irons chercher des pentes sublimes à l'issue d'une approche longue et plate, parfois entrecoupé de canyon à franchir pieds tellement l'eau est haute, l'aventure!

Cette semaine est une exploration pour trouver la rando parfaite, j'élabore des plans sur mes cartes et me rend compte parfois de l'impossibilité de les réaliser sur le terrain. Nous nous adaptons en permanence en fonction de la neige, cela dans la bonne humeur plus que presente de ce groupes de potes. Nous sommes tous aller là bas pour en prendre pleins les yeux et nous n'avons pas été decu! Un grand merci et un grand bravo à vous cinq : Alex, Gilles, Jonas, Steph et Pierre. On s'en souviendra de ce voyage!

Ce voyage vous intéresse? nous l'organisons pour février et mars 2019.

22 juin 2017

l'arête de Coste rouge à l'Ailefroide et voie Pierre Alain à la Meije

Une belle semaine en montagne avec deux super clients, une meteo ideale pour dormir en altitude en autonomie...
d'abord l'arete de coste rouge à l'ailefroide avec Aude , parti à 7h du pré de madame carle nous bivouaquerons confortablement au sommet de la tour du géant à 3700m, le lendemain sommet à 9h pour entamé la longue descente et rejoindre le parking à 17h. Une des plus belles aretes des ecrins!
Une journée de repos et je rejoins olivier pour prendre la 1ere benne de telepherique de la grave, nous commencons la marche à la gare de peyrou d'amont à 9h, breche de la meije par les enfetchores à 11h et nous faisons une pause gourmande au refuge du promontoire, nous repartons à 13h direction la pierre alain, cette fois le bivouac se fera sans sac de couchage ni réchaud, cette option de dernière minute sera determinante pour franchir les aretes de la meije avant l'orage du lendemain, nous arrivons au "bivouac" de la vire à bicyclette à 20h, la nuit sera longue, belle vue mais frissons garantie.. et à 6h du matin nous remettons les gaz en marche pour reprendre l'escalade, à 11h nous sommes au sommet de cette trés belle voie d'escalade, une bise à la vierge et la traversée commence avant que les nuages ne grossissent trop...
2 ème pause gourmande au refuge de l'aigle et ses bonnes crêpes... puis descente en vallée sous l'orage. Un grand bravo à Aude et Olivier qui ont été magistraux!










22 janvier 2017

Jordanie, Le pays de la grimpe

pilier de la sagesse
vol sur une dune dans le desert

le trésor de petra

la flottaison de la mer morte

soaring sur la mer morte

fin du vol pour pointage de mitraillette


une longueur physique de "muezzin"

le corps du christ, p'tit dej a barrah canyon

sommet de la jordanie , debel rum, 1700m..

dans lion heart

the beauty

detente a petra

la guerre sainte

les traversée de muezzin

la fesse de barrah canyon

the stars of abu....

decollage mythique au sommet du east dom, apres the eye of allah

une vue...
des enfants bédouins

les cheminée génial de muezzin

Naïvement je pensais avoir grimper sur la plupart des roches de cette planète, grosse surprise de découvrir la beauté du gré de Jordanie. le rocher est trés varié (fissures, oreilles, réglettes, colonnettes, trous...) une grosse quantité de prises, beaucoup de protection facile à placer, un rocher parfois douteux mais trés souvent excellent et surtout un paysage rosâtre incroyable...le cocktail pour une escalade aventure magnifique. J'organise un stage d'escalade la bas en novembre 2017, si vous grimpez dans le 5 ème degrés et que vous êtes intéressés, contactez moi
trouver son chemin dans une nouvelle voie

30 novembre 2015

La trace GPS de notre ascension au Dzasampa tse 6276m


Mathieu Detrie et moi même après avoir franchi la crête sommitale à plus de 6200 mètres, 




Kathmandou, le tibet et le parc de l'everest

les trois vallées parcouru pendant le voyage de droite à gauche : la vallée du camp de base de l'everest, la vallée de gokyo et la vallée de thame

des images satellites plutôt enneigés, nous s'était plutôt sec, le nangpa la en haut

la trace de notre ascension en face nord/est et la descente en face sud/ouest


Voici quelques informations satellites sur notre ascension au Népal du Dzasampa tse 6200 mètres,
"à la verticale de la peine" TD+, 700m avec Mathieu Detrie, le 17 octobre 2015, répété le lendemain par Pierre Labbre et Mathieu Maynadier.
cliquez ici pour la trace GPS et le timing :
http://www.movescount.com/moves/move84867501
Plus d'informations trés bientôt...
merci à tous nos partenaires